( 31 mars, 2014 )

Histoire du miel

Au Néolithique, le miel était récolté sur des essaims sauvages. Un des plus anciens témoignages de ce type de récolte apparaît sur une peinture rupestre de la grotte de l’Araignée, en Espagne, près de Bicorp-Miralles, dans la région de Valence : on y distingue un individu recherchant du miel en hauteur. Le pétroglyphe est daté entre 6 000 à 10 000 ans avant J.-C.

http://blogfr.jacaspeproduitsduterroir.fr/histoire-du-miel/

A cette même époque, Martine Regert, chercheur au CNRS, a identifié de la cire d’abeille sur des céramiques de sites néolithiques tels que ceux de Chalain dans le Jura, de Bercy, ou encore de Dikili Tash en Grèce.

Dans le papyrus égyptien dénommé «Edwin Smith », daté du 17e siècle avant notre ère, associé à la graisse, le miel apparaît comme étant un ingrédient de guérison des plaies.

Chez les Hittites, sous Suppiluliuma, vers le milieu du 2e millénaire, des pots de miel étaient offerts à l’occasion de la fête Nuntariyasha. Cette fête était célébrée au printemps avant le début des campagnes militaires.

Datant des alentours du 10ème siècle avant JC, sur le site archéologique de Tel Rehov, dans la vallée du Jourdain, des fouilles ont dégagé une trentaine de ruches. Une analyse comparative de plusieurs espèces d’abeilles a permis de démontrer que les colonies d’abeilles des ruches de Tel Rehov étaient en fait importées d’Anatolie. Afin que ces abeilles ne se mélangent pas avec les espèces locales, considérées inférieures, de nouvelles abeilles reines étaient régulièrement importées d’Anatolie .

Enfin, les Grecs et les Romains connaissaient de multiples recettes de gâteaux où le miel ajoutait sa saveur sucrée. C’était aussi une nourriture offerte aux dieux.

Le miel est un produit naturel connu depuis très longtemps.

Pas de commentaires à “ Histoire du miel ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|