( 21 octobre, 2013 )

L’histoire antique des Mathématiques

Des tablettes de mathématiques ont été trouvées en Mésopotamie, à Nippur, datées du troisième millénaire pour les plus anciennes.
Elles étaient destinées à la formation des scribes, afin qu’ils puissent avoir les bases nécessaires à leur métier. Les exercices consistaient en des mesures de poids, de surfaces, de volumes et de longueur. Il y avait des listes de conversions et de tables numériques pour aider dans les calculs (inverses, multiplications, carrés, racines carrées, racines cubiques).

Au cours de son enseignement, le futur scribe devait mémoriser 42 tables en système sexagésimal :

  • une  table d’inverses,

  • 38 tables de multiplication,

  • une table de carrés,

  • une table de racines carrées,

  • une table de racines cubiques.

Christine Proust est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ce sujet, elle a, notamment, tenté de dater les principales tablettes en question :

http://culturemath.ens.fr/content/le-calcul-sexagesimal-en-mesopotamie-2461

Côté égyptien, de la deuxième période intermédiaire, traitant essentiellement de problèmes d’arpentage, il y a le papyrus Rhind. D’une longueur de cinq mètres sur trente-deux centimètres de large, il contient 87 problèmes résolus. Les Égyptiens utilisaient un système de numération décimal, sans connaître le zéro.

http://serge.mehl.free.fr/chrono/Ahmes.html

Les Grecs étaient plus orientés vers la géométrie. Vers 600 avant J.-C., Thalès de Milet en a énoncé les bases : un diamètre partage le cercle en deux arcs égaux, les angles opposés par le sommet sont égaux, un triangle rectangle est inscrit dans un demi-cercle, …

Pythagore de Samos , Philolaos de Crotone, Hippocrate de Chio, Zénon d’Elée, Euclide, Archimède sont d’autres Hélènes célèbres qui ont fait avancer la géométrie.

Les Romains avaient un système de numération inapte au développement des calculs. Ils ont peu contribué au développement des mathématiques.

Pas de commentaires à “ L’histoire antique des Mathématiques ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|