( 12 février, 2013 )

Domestication du cheval

Les preuves de domestication du cheval ont été obtenues par l’examen des os des mâchoires et des prémolaires des squelettes de chevaux trouvés par les fouilles archéologiques : par la recherche de traces de mors.

Dans Science, une publication de 2009 d’une étude conduite par les Universités britanniques d’Exeter et de Bristol, en collaboration avec le CNRS, fait apparaître que les plus anciennes traces de domestication du cheval par l’homme connues à ce jour, remontent aux alentours de 3 500 avant notre ère, chez les peuples du Kazakhstan, sur le site de Botaï. Les chevaux étaient à la fois attelés et traits pour leur lait. Ce qui  a donné un avantage considérable à la vie nomade.

http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1549.htm

D’après Iaroslav Lebedynsky, 99 % des restes d’animaux retrouvés à Botaï sont ceux de chevaux. Ce savoir-faire s’est peu à peu propagé aux régions voisines.

Cependant, les plus anciens vestiges de chars de combats attelés de chevaux proviennent de la culture de Sintachta, située au sud de l’Oural, entre 2 200 et 1 800 avant J.-C. Le principal site archéologique en est Krivoïé Ozero.

C’est vraisemblablement grâce au cheval que les Hittites, en 1595 avant J.-C., conduits par Mursuli, sont allés jusqu’à Babylone.

Pourtant, le cheval, appelé « âne de l’Est » ou « âne des montagnes », était déjà connu des Mésopotamiens. Il est mentionné sur des documents cunéiformes vers 2100 avant notre ère.
Mais c’est surtout l’utilisation du cheval comme moyen logistique dans les guerres que les Hittites ont perfectionnée. Anita, dès le 18e siècle avant J.-C., évoque une bataille avec 1400 fantassins et 40 attelages de chevaux. Un siècle plus tard, Hattusili généralisa l’usage des chars de guerre. Un attelage était mené par deux ou trois guerriers.

Des manuels d’entraînement militaire furent retrouvés : les guerriers les plus valeureux se spécialisaient dans les combats de chars. Les chevaux étaient poussés jusqu’aux limites de leur endurance.

http://zervan.fr/index.php/histoire/civilisations-anciennes/hittite

 

Au Luristan, les Mèdes se sont illustré dans la réalisation de mors de chevaux en bronze.  Dès le IIIe millénaire, ils sont fabriqués selon la technique de la cire perdue et décorés de chevaux, d’autres animaux ou d’êtres fantastiques mi-humain mi-animal.

http://www.cliolamuse.com/spip.php?article378

 

En Europe de l’Ouest, des trouvailles de mors de chevaux ont été faites dès les débuts de l’âge de bronze. Les campaniformes sont suspectés avoir introduit cette nouveauté jusqu’à l’extrême ouest de l’Europe.

Les premiers indices montrent une diffusion par l’est, vers 2500 à 2000 av. J.-C., à partir de Csepel Haros, en Hongrie. Dans cette île du Danube, il a été retrouvé des chevaux dans des tombes humaines, des équipements de harnachements et des mors.

4 Commentaires à “ Domestication du cheval ” »

  1. sources dit :

    I am really impressed with your writing abilities as smartly as} with the format for your weblog. Is this a paid topic or did you customize it yourself? Either way stay up the excellent quality writing, it is rare to peer a great weblog like this one nowadays..|

  2. Margarito dit :

    Saved as a favorite, I like your website!

    My website … bricolage

  3. Jamie dit :

    I am really impressed together with your writing abilities and also with the
    structure for your blog. Is that this a paid topic or
    did you modify it your self? Either way keep up the nice high quality
    writing, it is uncommon to peer a great blog like this one nowadays..

    my page: ice fish finder reviews

  4. Dominik dit :

    I’ve learn a few good stuff here. Definitely worth bookmarking for
    revisiting. I wonder how much effort you place to make such
    a magnificent informative site.

    Also visit my page: split air conditioners reviews

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|