( 31 janvier, 2013 )

20 000 ans d’histoire du sceptre

Les rois de France étaient attachés aux symboles de pouvoir, notamment au sceptre.
Voici celui de Charles V, qui, dit-on, l’aurait repris de Charlemagne :

http://www.photos-galeries.com/sceptre-de-charles-v/

Outre Manche, deux sceptres étaient entre les mains de la royauté britannique.

La plus ancienne représentation provient de la grotte de Lascaux. A proximité de la seule représentation humaine de la grotte, se trouve un sceptre peint. Il se termine par une tête d’oiseau. L’homme représenté non loin est renversé par un animal blessé. Sa tête semble, aussi, être celle d’un oiseau.

http://neferhotep.over-blog.com/article-chamanisme-42720058.html

Ce qui montre, déjà, à cette époque reculée, une certaine organisation sociale.

L’oiseau est un des symboles de Zeus, roi des dieux de la Grèce antique :

http://www.cosmovisions.com/$Zeus.htm

A Varna, les sépultures les plus riches, datées aux alentours de 4 500 avant notre ère, ont livré de nombreux objets en or, mais aussi des bâtons qui apparaissent comme étant des sceptres.

http://www.orpostal.com/histoire/or-varna/

Une élite européenne semble avoir symbolisé le pouvoir à travers cet objet.

 

En 1830, dans « Observations sur l’Iliade d’Homère, Volume 2 », Jean-Baptiste Dugas-Montbel montre les modalités très précises de l’utilisation du sceptre au deuxième millénaire avant notre ère : un héraut était chargé de la remise du symbole qui servait, au milieu d’une assemblée, à débuter la prise de parole. A la fin du discours ou du serment, le sceptre était rendu au même héraut. L’auteur note que, entre les mains de l’orateur, le sceptre donnait de l’action au discours quant on l’agitait avec violence. A l’inverse, son immobilité était une expression de timidité ou d’hésitation.

La découverte récente de l’épave d’Uluburun, au large de la Turquie, a montré l’étendue des échanges commerciaux autour de la Méditerranée. 10 années de plongées et de fouilles ont permis de reconstituer le navire et de rechercher les provenances des marchandises retrouvées.

Dans l’épave, parmi 20 000 objets, dont un sceau de Néfertiti, datant la cargaison du milieu du 2e millénaire avant notre ère, se trouve un sceptre en pierre volcanique, qui a été identifié comme provenant de l’actuel Roumanie ou Bulgarie, par comparaison avec des sceptres similaires retrouvés dans ces pays.

https://picasaweb.google.com/114518466744786112946/UluBurun#5473782423183549570

 

L’Égypte antique nous a laissé une multitude de formes de sceptres. Voici ceux d’Osiris :

http://jfbradu.free.fr/egypte/LE%20PHARAON/le-pharaon07.php3

Le crochet, ou Héka, était réputé pour être l’instrument des bergers : il permettait d’attraper les moutons par les pattes.

 

1 Commentaire à “ 20 000 ans d’histoire du sceptre ” »

  1. burberry bags dit :

    Useful info shared.. Iam very happy to read this information.. thanks to get giving united states nice tips. Fantastic walk-through. I appreciate this article.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|