( 15 janvier, 2013 )

Histoire de la corde

L’histoire de la corde est indissociable, d’une façon générale, avec ce que les archéologues appellent  « sparterie ». Ce mot désigne toutes les techniques associant des végétaux longs et souples qui permettaient d’obtenir des paniers, des nattes, des cordes ou même des vêtements.

En Europe, la culture préhistorique qui illustre le mieux l’histoire de la corde est celle qui a été appelée « culture de la céramique cordée ». Son nom provient de sa céramique, décorée avec un système de cordelette. Elle apparait un peu avant les campaniformes sur qui elle eut une influence très forte.

Mais la fabrication de cordes existait avant.

 

C’est surtout en bordure des lacs alpins, en Suisses et dans le Jura, notamment au Grand Lac de Clairvaux, que les scientifiques trouvent des résidus alimentaires dans des poteries, des tissus et des sparteries bien conservés du Néolithique.

http://crava.over-blog.fr/article-20004793.html

L’homme des glaces, Ötzi, avait un arc avec lui, mais sans corde. Cependant, son carquois contenait une corde en fibres d’écorce torsadées de deux mètres, soigneusement roulée en pelote au fond de l’étui. Elle a été interprétée par certains comme une corde d’arc.

http://www.hominides.com/html/ancetres/otzi3.php

A Altscherbitz, en Saxe du Nord, mais aussi sur d’autres sites de cette région, associé à la culture du Rubané, le vidage d’un puits néolithique a permis de retrouver un seau en écorces attaché par un morceau de la corde qui a cédée.

En Chine, les fouilles du site néolithique de Xianrendong, daté de 8000 av. J.-C., ont  livré des pots décorés de fibres spiralées de chanvre.

 

Aussi, la connaissance des techniques nécessaires à la fabrication de cordes est prouvée sur le Néolithique dans toute l’Eurasie.

 

En Egypte, les cordes ont été utilisées pour les déplacements des matériaux qui ont permis les constructions des monuments et des pyramides.

Ainsi, dans la tombe de Djéhoutyhotep se trouve une fresque montrant le transport d’une immense statue tirée par plusieurs équipes. La statue est arrimée à un traineau à l’aide de cordes mises sous tension.

http://www.osirisnet.net/tombes/el_bersheh/djehoutyhotep/djehoutyhotep_02.htm

Dans ce pays, la trace la plus ancienne de l’utilisation de cordes se trouve sur une trouvaille de la culture prédynastique de Nagada : la palette des chasseurs. Les chasseurs sont équipés d’arcs, de lances ou de casses têtes, mais aussi de cordes avec lesquelles ils attrapaient certains gibiers vivants.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:HuntersPalette-BritishMuseum-August21-08.jpg

 

Mais ce savoir-faire était connu depuis bien plus longtemps. En effet, un morceau de corde a été retrouvé dans la grotte de Lascaux. Il s’agit d’un fragment long d’une trentaine de centimètres, d’un diamètre de 7 à 8 millimètres façonné avec trois brins torsadés, trouvé par l’abbé Glory le 25 septembre 1953, lors de recherches de gravures dans les différentes artères de la grotte. Il fallait bien des moyens pour descendre un puits de 5 m de profondeur  et y peindre les animaux qu’on y a découverts ! L’âge des peintures est estimé entre environ 18 000 et 17 000 ans !

http://www.lascaux.culture.fr/index.php#/fr/02_07_00_01.xml

1 Commentaire à “ Histoire de la corde ” »

  1. Amedar dit :

    I’m not sure where you’re getting your information, but good topic. I needs to spend some time learning much more or understanding more. Thanks for excellent information I was looking for this information for my mission.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|