( 7 janvier, 2013 )

Histoire de la faucille

Avant les moissonneuses batteuses et la faux, la faucille est l’instrument qui permettait de couper le blé. Les plus anciennes
faucilles étaient dentelées. Elles étaient taillées dans du bois ou de l’os, et leurs dents étaient obtenues par insertion de morceaux de silex, pour former la partie tranchante. Le blé était scié selon un geste précis : une main rassemblait un ensemble d’épis tandis que l’autre sciait au-dessous.

En Palestine, il y a plus de 12000 ans, de nombreuses faucilles ont été retrouvées dans des grottes (notamment celles de Mugharet el Wad, Mugharet el Kebarah et Oumm ez Zoueitina) : elles étaient fabriquées avec une mince lame en os, terminée par un manche légèrement cintré, d’une longueur pouvant atteindre 0,38 m, ayant, sur le bord concave, une rainure permettant l’ajustement des dents de silex, retenues par du bitume.

Cet ancien instrument témoigne des premiers lieux où des moissons ont été effectuées. Les archéologues en ont retrouvé, en conformité avec les dates d’apparition du Néolithique, en Mésopotamie, en Anatolie, en Egypte et en Europe.

Voici les découvertes de faucilles les plus remarquables :

En Mésopotamie, les premières faucilles sont en terre cuite, notamment celles de la culture d’Obeid.

En Anatolie, sur le site de Yazilikaya, près de Hattusha, c’est toute une troupe de 12 divinités du monde de l’au-delà, qui est équipé d’harpès. C’est ainsi qu’on désigne l’instrument proche de la faucille, qui servait d’arme, mais dont la partie active était plutôt sur la courbure externe de l’outil.

Histoire de la faucille dans Un savoir-faire du Néolithique la-demographie-de-lantiquite1-150x150

12 dieux armés de harpès, site de Yazilikaya

Durant l’Egypte des pharaons, le plus grand nombre d’exemplaires a été retrouvé durant les dynasties Hyksos. Des faucilles en bois avec des lames en silex fixées avec de la résine furent placées dans les tombes pour l’au-delà, dès les premières dynasties.

Dans la tombe de Toutankhamon, un tel objet a été retrouvé, d’un format réduit, en bois doré, orné de ses cartouches royaux
indiquant sa date de naissance et ses noms de trône. La lame et les dents sont en verre de couleur.

http://album-photo.geo.fr/ap/album/52367/?pos=24

En 1911, Antoine Héron de Villefosse fit état de la découverte, dans l’île de Chypre, d’une faucille en bronze ayant la forme d’une corne de bouquetin de 91 cm. D’autres découvertes de ce type ont été signalées au Proche-Orient. Ces objets semblent avoir eu un usage uniquement cultuel.

A Ougarit, en 1931, une équipe de fouille française a trouvé de nombreuses faucilles en silex, en décalage avec l’époque, car les faucilles en bronze existaient bien avant la création de la ville.

En Hongrie, à Szegvar, une statue de dieu à la faucille, vieille de 6000 ans, a fait l’objet d’une émission de timbres.

http://www.wnsstamps.ch/fr/stamps/UN310.04

En Gaule, c’est avec un tel instrument que les druides, vêtus d’une robe blanche, allaient couper le gui dans les arbres. De nombreuses faucilles en bronze ont été trouvées partout en France. Elles témoignent d’activité de moissonnage durant l’âge du bronze. Auparavant,
certaines étaient entièrement en pierre polie. Une telle trouvaille a été faite en 1937, à Myon, dans le Doubs.

Datées de la fin de l’âge du bronze, 500 faucilles quasiment neuves ont été trouvées à Briod, dans le Jura. Ce dépôt, ainsi que d’autres en Europe, plus hétéroclites, témoignent d’un commerce important sur les objets en bronze, avec une activité de recyclage des objets métalliques usés.

3 Commentaires à “ Histoire de la faucille ” »

  1. Norma dit :

    I found your blog website on google and check several of your early posts. Continue to keep up the really very good operate. I just extra up your RSS feed to my MSN News Reader. Looking for forward to reading much more from you later on!?

  2. Murray dit :

    Hi there, You’ve done an excellent job. I’ll definitely digg it and in my view suggest to my friends. I am sure they will be benefited from this site.

  3. longchamp pliage dit :

    I admire what you may have completed here. I really like the portion where most people say you do this to allow back but A totally free assume by most of the comments which can be helping you as most certainly. Do you might have any guidance on this particular?

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|