( 2 décembre, 2012 )

L’utilisation de la roue et de chars

En France, l’âge du fer se caractérise, notamment, par de nombreuses sépultures accompagnées de chars. Cette coutume proviendrait de Bavière, car des tombes à char plus anciennes y ont été exhumées. Les premières tombes gauloises apparaissent dans le nord-est de la France au VIe siècle.

Mais quelles sont les plus anciennes utilisations des véhicules à roues ?

Le Pot de Bronocice, en Pologne, montre un dessin de chariot. La céramique support a été datée, grâce au carbone 14, vers 3 500 avant notre ère.

http://bronocice.blogspot.fr/

Retrouvée dans un marais, près de Lubjiana, une roue pleine a été datée autour de 3 100 avant notre ère.

La culture de Cucuteni-Tripolye, sur le territoire des pays actuels d’Ukraine et de Roumanie, est à l’origine des plus anciens chariots utilisés, vers les environs de 3 000 avant notre ère.

En Mésopotamie, l’étendard d’Ur montre des guerriers sur des chariots. Il s’agit d’une peinture sur un coffre de 2 600 avant notre ère. Les chariots ont deux essieux et quatre roues pleines. Ils sont tirés par des bœufs.
Sur chaque char, un équipage de deux soldats montre une répartition claire des fonctions : l’un dirige les animaux à l’aide de rênes, tandis que l’autre est armé d’une lance. Le char est équipé d’un carquois qui contient des javelots.

http://www.college-edouard-queau.fr/images/Image/File/histoire-g%C3%A9o/%C3%A9tendard%20d’Ur.pdf

Moins connues, mais pourtant tout aussi étonnant, les plus anciennes tombes à chars ont été trouvées en Mésopotamie. Sur le site d’Ingharra, lieu aujourd’hui majoritairement admis comme étant celui de Kish, environ deux cents tombes ont été fouillées, six comprenaient des chars ou des roues de char. Les datations de ces tombes sont incertaines. Toutefois les premières semblent être du DA II, c’est-à-dire autour de 2800-2700 avant notre ère.

En chine, les plus anciennes tombes à char de Chine ont été découvertes en 1933 à Hougang, dans le centre de la province d’Henan, et datent du règne de Wu Ding, de la dynastie Yin vers 1200 av. J.-C. Mais il semble que les chars à roue étaient connus en Chine dès le XVIIe siècle avant notre ère. Un apport de populations indo-européennes semble être à l’origine des véhicules à roues en Chine.

Les Hittites combattaient à l’aide de charriots.

Aujourd’hui, il est majoritairement admis que ce savoir-faire est né en Mésopotamie. Pourtant, les plus anciennes mentions sont européennes.

1 Commentaire à “ L’utilisation de la roue et de chars ” »

  1. rougepolar dit :

    Blog vraiment fort bien documenté et intéressant bravo

    Dernière publication sur Rougepolar : Pourquoi est-ce que parfois on aime tellement ?

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|